L’univers de MARCEL LEDUN, marionnettiste de génie.
L’univers de MARCEL LEDUN, marionnettiste de génie.
« Des Pajot- Walton’s » à  « Bonne nuit les petits »
 
Né en 1929, Marcel Ledun n’a que quatre ans lorsqu’en accompagnant sa mère dans un grand magasin Lillois, il assiste à un spectacle de Guignol animé par Suzanne et René Bideaux.
 
Frappé d’émerveillement, le jeune marcel découvre sa vocation .
Il sera marionnettiste et aura son théâtre.
 
Il construit son premier castelet à l’age de 8 ans pour jouer des scénettes de « Guignol »  aux enfants de son quartier.
 
Au début des années 50, sa rencontre avec Jacques Félix, animateur à Charleville-Méziéres d’un groupe de marionnettistes appelés «  les Petits Comédiens de Chiffon » va donner un coup à sa carriére.
 
En 1961, la troupe acceuille , en avril, le congrés national du Syndicat des guignolistes et marionnettistes français. Pour cette occasion, il est décidé d’organiser un festival qui, depuis lors, a lieu tous les trois ans et qui, au fil du temps, est devenu unique au monde. !
C’est au cours de ce premier festival que Marcel Ledun va faire une rencontre  determinante pour lui : Louis Pajot, descendant d’une illustre dynastie : la compagnie Pajot-Walton’s qui perpetue la tradition de la marionnette à fils depuis deux siécles.
 
Marcel Ledun devient son éléve pour cette technique très difficile à maitriser.
 
Dés lors , les engagements vont se succéder, dans les plus grandes salles de France et même sur le paquebot France où il présentera des spectacles pendant plusieurs années dans le monde ( Japon-Canada- Allemagne-Les Indes- Russie- Suisse-Tahiti- Belgique- Italie…)
 
En 1962,  le réalisateur Claude Laydu fait appel à lui pour animer une émission quotidienne pour les enfants «  Bonne nuit les petits » avec Nicolas, Pimprenelle et le fameux nounours qui ont traumatisé toute une génération de bambins en les envoyant se coucher de bonne heure !
 
En 1965, il participe à l’émission la piste aux étoiles.
 
En 1975, Monique Fournier deviendra sa fidéle partenaire et participera activement  aux créations pour  la compagnie Marcel Ledun  : Le pont du trésor, Zémir et Azor, le médecin malgré lui, le mariage forcé, le malade imaginaire, la pastorale des santons de Provence, le petit chaperon rouge, Jacques Cartier, le tour du monde en 80 ficelles, le petit cabaret de Simons.
 
Après le décés de Louis Pajot en 1978, Marcel Ledun, devenu un Maître de la technique de la marionnette à fils, hérite d’une grande partie de la collection Pajot-Walton’s.
De nombreuses pièces remontent au début du XIXéme siècle.
 
C’est ce patrimoine unique et exceptionnelle qui vous est présenté.

> Toutes les actualités
 

© Tous droits réservés - Arts Talents Enchères - Maison de vente aux enchères - 30-32 rue des Bogards - 1000 Bruxelles
Tel : + (32) 472 440 433 -+ (33) 6 71 70 18 06 - contact@artstalentsencheres.com